Agence SAQ : les négociations avancent tranquillement

Juin 2017

Après l’intervention du ministre des Finances du Québec durant la période des questions à l’Assemblée nationale, la direction de la SAQ a repris les discussions avec l’ADA et les représentants des détenteurs d’agence. Depuis, les discussions sont en cours et aucune entente n’a encore été conclue. Cependant, pour la durée des négociations, la SAQ a accepté de rétablir les paiements par carte de crédit.

Rappelons que, le 1er novembre 2016, la Société des alcools du Québec (SAQ) avait acheminé une lettre à l’ensemble des détenteurs d’agence SAQ afin de les aviser que, à compter du 9 janvier 2017, les paiements par carte de crédit ne seraient plus acceptés pour régler leur commande. La réaction des détaillants a été non équivoque : trop c’est trop! Devant l’intransigeance de la SAQ, les détaillants ont entrepris des démarches auprès de leur député respectif, ce qui a mené à l’intervention du ministre des Finance du Québec.

Quelques rencontres ont eu lieu depuis. Pour l’instant, les détaillants ont eu l’occasion d’informer les dirigeants de la SAQ des nombreux irritants qu’ils subissent. Il a donc été question de la faible profitabilité offerte aux détaillants, des problématiques liées à l’auto-approvisionnement, du sentiment d’iniquité entre les secteurs de la restauration et celui du détail, de l’obligation d’appliquer des planogrammes provinciaux, des embûches entourant la gestion des promotions par bulletins, etc.

Tel que mentionné plus haut, les discussions progressent et diverses analyses sont également en cours, mais rien n’est encore signé. Nous avons une oreille attentive de la part des dirigeants de la SAQ. Par contre, il reste encore beaucoup à faire pour régler ce dossier.

3 de 3