Hausse de la taxe sur le tabac : plus ça change…

Août 2014

Lors du dépôt du premier budget Leitao, nous apprenions que, comme son prédécesseur, le ministre des Finances n’a pu se retenir de hausser la taxe sur le tabac. Ainsi, le prix de la cartouche de 200 cigarettes a subit une hausse de 4 $ (50 ¢ / paquet).

Hausser les taxes demeure une solution simple pour augmenter les revenus de l’État. D’ailleurs, selon le gouvernement, cette mesure permettra de prélever 90 M$ additionnels dans les poches des fumeurs pour l’année 2014-2015. Par contre, au-delà de l’entrée d’argent additionnelle, une telle hausse engendrera fort probablement un changement du comportement d’achat des consommateurs.

C’est connu, les produits de tabac de contrebande sont facilement accessibles et leur coût est dérisoire comparativement aux produits légaux. Devons-nous rappeler que malgré des hausses répétées des taxes sur le tabac, l’incidence du tabagisme se maintient toujours autour de 20% de la population québécoise. Le prix est évidemment un facteur sensible, mais il nous apparaît évident qu’il faut y comprendre que les fumeurs québécois sont loin d’être captifs du réseau de vente légale.

40 de 61