Rapport final du Groupe de travail : Le système de paiement canadien accuse un sérieux retard

Mars 2012

Le ministre Flaherty accuse réception du rapport final issu des consultations du Groupe de travail sur l’examen du système de paiement. Ce rapport confirme deux choses : 1. L’industrie du paiement se dirige à vitesse grand V vers le numérique (paiement mobile, sans contact, etc.), 2. Le Canada a beaucoup de retard et, considérant l’infrastructure actuelle de notre système de paiement, les défis sont nombreux. Le Groupe de travail ne pourrait pas être plus clair : le retard du système canadien est directement relié au fait que les intérêts des grandes banques dominantes sont mieux servis lorsqu’elles empêchent l’introduction de nouveaux venus. C’est pourquoi le groupe de travail avise le ministre que, en l’absence d’un milieu concurrentiel sain, il est de la responsabilité du gouvernement de susciter l’émergence d’un système de paiements moderne. C’est dans ce contexte que l’A.D.A. a invité ses membres à prendre part à une discussion téléphonique avec des représentants d’Interac. Ils ont été nombreux à participer et l’échange fut très bénéfique. Nous avons appris qu’Interac étudie la possibilité d’implanter, d’ici 2014, un nouveau système de paiements dit « sans contact » (flash) accessible à l’échelle nationale. Toutefois, la partie est loin d’être gagnée puisque la concurrence est féroce et plusieurs acteurs ont déjà une longueur d’avance.

24 de 62