L’A.D.A. se présente devant le Groupe de travail sur l’examen du système de paiement

Février 2011

L’A.D.A. a fait partie de ceux qui se sont présentés devant le Groupe de travail sur l’examen du système de paiement, lors des consultations organisées à Montréal. Christian Jasmin (IGA Famille Jasmin) et Michel Dépatie (Métro Dépatie) y ont vivement défendu les intérêts des détaillants en alimentation du Québec et ont insisté sur l’effet néfaste de l’augmentation faramineuse des frais transactionnels qui leur sont imposés depuis les dernières années. Lors de la rencontre, les membres du Groupe de travail se sont surtout montrés préoccupés par le retard technologique du marché canadien par rapport à ce qui se fait ailleurs dans le monde. Tous les détaillants québécois présents à la consultation s’entendaient sur une chose : oui à l’innovation, mais dans la mesure où elle est profitable au commerce et qu’elle ne soit pas une occasion d’imposer des frais d’opération additionnels dans le système de paiement. D’autant plus que les banques émettrices sont les seules à en profiter.

18 de 62