L’A.D.A. rejoint la Coalition québécoise sur la hausse des frais de cartes de crédit et de débit

Octobre 2008

Les associations de détaillants, de marchands, de restaurateurs, d’hôteliers et de libraires québécois ont décidé de conjuguer leurs efforts pour mobiliser leurs membres et faire pression sur les géants du crédit et les élus afin de limiter et de mieux encadrer les hausses vertigineuses des frais de transaction. Une pétition a été distribuée à tous les membres de cette coalition et, d’ailleurs, l’A.D.A. a jusqu’à maintenant réussi à réunir près de 3 000 signatures. En 2008, lorsque l’on parle de transactions électroniques, on est très loin des solutions miracles peu coûteuses qui nous étaient promises lors de leur introduction. Les coûts sont maintenant devenus prohibitifs, mais les commerçants en sont esclaves, ne pouvant plus refuser ces solutions de paiement qu’ils ont été encouragés à développer auprès de leurs clients.

Plusieurs actions sont à prévoir par les membres de la coalition en 2009 pour accentuer la sensibilisation des élus et des médias, mais surtout des consommateurs qui sont mal informés sur les frais reliés à l’usage de ces modes de paiement loin de ne comporter que des avantages.

1 de 62