Interac ne pourra pas devenir un organisme à but lucratif

Février 2010

Bonne nouvelle! Le Bureau de la Concurrence a choisi de ne pas accorder à Interac la permission de changer son statut pour devenir un organisme à but lucratif. Cette décision garantit pour l’instant aux détaillants une stabilité dans les frais liés aux transactions par carte de débit, qui doivent être calculés selon les coûts encourus. C’est une importante victoire pour l’A.D.A et son vis-à-vis canadien, le CFIG (Fédération canadienne des épiciers indépendants) qui avaient travaillé dans ce sens depuis les derniers mois.

11 de 62