Le Ministre Oliver annoncerait une baisse volontaire des taux?

Octobre 2014

On attend cette décision depuis plusieurs semaines, mais le processus semble laborieux. Apparemment, différents groupes de pression tentent jusqu’à la dernière minute de diminuer la portée de l’engagement du gouvernement dans ce dossier.

Le ministre Oliver a déclaré publiquement qu’il souhaite obtenir l’engagement du secteur bancaire canadien et des géants du crédit pour que les détaillants profitent d’une diminution de leurs taux de transaction. La grande question que tout le monde se pose, est-ce que cette baisse sera suffisamment significative pour permettre aux commerçants d’en faire bénéficier les consommateurs? Cette question est d’autant plus pertinente sachant que le ministre s’était clairement montré favorable à une approche volontaire!

Si la diminution est trop faible, l’augmentation fulgurante du volume de transaction par carte de crédit au détriment des autres modes de paiement moins coûteux permettra à elle seule de compenser la diminution des taux. En quelques années seulement, ce serait un retour à la case départ et la crédibilité de tout le processus serait minée.

Dans le modèle volontaire actuel, les détaillants doivent porter le fardeau de dénoncer les pratiques abusives alors qu’ils n’ont aucun rapport de force face aux géants du paiement. Bref, les banques et géants du crédit doivent rendre des comptes et nous sommes toujours d’avis qu’une analyse indépendante des coûts réels du système canadien de paiement est la première chose à faire. Attendons de voir la suite.

44 de 62