Baisse significative des frais en Grande-Bretagne et en Suisse

Mars 2015

À leur tour, la Grande-Bretagne et la Suisse ont toutes deux forcé la main aux géants du crédit afin qu’ils abaissent significativement leurs frais pour l’acceptation des paiements par carte de crédit.

En mars dernier, le bureau de la concurrence de la Grande-Bretagne a tranché : les frais d’acceptation des cartes de crédit seront plafonnés à 0,3 %, alors que ceux par débit seront de 0,2 % du montant total de la facture. Le British Retail Consortium estime que la baisse consentie permettra des économies de 500 millions d’euros aux détaillants!

De sons côté, la Commission de la concurrence suisse a conclu un accord à l’amiable avec Visa et MasterCard afin de diminuer les frais pour l’acceptation des paiements par carte de crédit. Les taux baisseront progressivement dès avril 2015 pour terminer à 0,44 % à l’été 2017. Fait intéressant, l’accord prévoit également un mécanisme d’adaptation en fonction des fluctuations éventuelles des taux dans l’Union européenne (UE). Par exemple, si le taux dans l’UE venait à baisser à 0,2 %, le taux suisse pourrait subir une baisse proportionnelle à celle consentie dans l’UE.

Alors que plusieurs pays concluent des ententes majeures pour fixer les taux d’acceptation des cartes de crédit sous la barre des 0,5 %, au Canada, le ministre des Finances et quelques organisations se félicitent d’avoir obtenu un engagement volontaire visant l’atteinte d’un taux moyen de 1,5 %. Dans les faits, rares sont les détaillants qui verront une baisse significative de leurs frais pour l’acceptation des paiements par carte de crédit.

Les frais de transaction exorbitants que paient les commerçants sont un frein majeur au développement économique régional. Tôt ou tard, le gouvernement canadien devra jouer le rôle qui lui revient et exiger des taux raisonnables comme ceux nouvellement en vigueur en Australie, en Grande-Bretagne, en Suisse, et dans toute l’Union européenne. Il est inacceptable que les commerçants canadiens financent les programmes de fidélisation des compagnies de crédit.

47 de 62