L’émission L’Épicerie s’interroge sur la consignation des bouteilles de vin

Février 2013

André Forget, secrétaire de l’A.D.A. et propriétaire de dépanneurs dans l’Est de Montréal, participe à un épisode de l’émission L’Épicerie, diffusée à Radio-Canada, dans laquelle on posait la question suivante : « Pourquoi la SAQ ne veut-elle pas consigner ses bouteilles? » Il a expliqué les raisons qui font que les détaillants ne veulent pas de cette consigne additionnelle. Quoi qu’en disent certains intervenants, d’un point de vue environnemental, la consigne n’est pas la meilleure solution. À l’heure actuelle, la collecte sélective est accessible dans 99 % des foyers au Québec. L’A.D.A. est satisfaite des avancements de ce système et croit qu’il faut plutôt trouver des façons de valoriser le verre issu de la collecte sélective au lieu de pelleter le problème en avant en instaurant une consigne additionnelle. Il y a de belles initiatives en la matière! C’est le cas de Tricentris qui, comme son nom l’indique, est une entreprise qui effectue le tri de matières recyclables pour 153 municipalités du Québec.

André Forget propriétaire du Dépanneur Forget (Montréal) en entrevue à l’émission l’Épicerie.

34 de 82