Le ministre Breton organise des consultations portant sur la consigne et la collecte sélective

Novembre 2012

Le nouveau ministre du Développement durable, Daniel Breton, organise deux rencontres de consultations portant sur la consigne menée par des membres de son cabinet. La première, à laquelle participe l’A.D.A., regroupe des acteurs dits « contre » la hausse et l’extension de la consigne et la seconde des acteurs dits « pour » la hausse. L’A.D.A. a été convoquée aux côtés des embouteilleurs de boissons gazeuses, de bacs+ et du Conseil canadien du commerce de détail (CCCD). L’autre rencontre doit regrouper l’Association des brasseurs du Québec, Consignéco et le Front commun québécois pour une gestion écologique des déchets (FCQGED).

Fait à noter, à la suite d’une rencontre de l’A.D.A. avec le ministre du MAPAQ (François Gendron), on apprend que, comme la salubrité est un argument sensible pour son ministère, ce dernier a décidé de déléguer un observateur de son cabinet lors de ces deux rencontres. Fin novembre, Daniel Breton est forcé de démissionner après seulement deux mois en tant que ministre du Développement durable. Cette démission survient alors qu’il était sur le point de faire connaître sa décision concernant la hausse de la valeur de la consigne décrétée par son prédécesseur.

31 de 81