Le ministre Arcand annonce que la valeur des contenants consignés passera de 5 à 10 cents

Juin 2012

À trois jours de préavis, le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Pierre Arcand, convoque médias et gens de l’industrie un dimanche pour une annonce. On apprend alors qu’il s’engage à ce que, d’ici la fin de 2012, les contenants consignés passent de 5 à 10 cents. Pur hasard semble-t-il, car le ministre était convoqué depuis plusieurs semaines au lancement d’une initiative de valorisation de la collecte sélective prévue pour le lendemain. La décision d’augmenter ou selon ses dires de « moderniser » la consigne va totalement à l’encontre de la recommandation du rapport de la Commission des transports et de l’environnement (CTE) de 2008 et elle risque de nuire à l’atteinte des objectifs de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles. Actuellement, le consommateur est déjà pénalisé de plus de 20 millions de dollars en consignes non réclamées; doubler le montant de la consigne, c’est doubler les pertes financières des consommateurs.

Il y a pourtant une autre solution! Tel que mentionné précédemment, le lendemain avait lieu le lancement de bacs+. bacs+ est un rétro acronyme signifiant « bénéfices de l’augmentation de la collecte sélective ». Le bac de récupération devient ainsi un symbole puissant de mobilisation des acteurs et partenaires de la collecte sélective. La mission de bacs+ est de démontrer que la collecte sélective est le système de récupération le plus performant et le plus efficace pour les matières recyclables. Ce regroupement donne une voix aux partenaires de la collecte sélective sur la scène publique en vue de favoriser le renforcement de ce système et de faire connaître davantage ceux qui contribuent à son développement. Pour plus de détails : www.bacsplus.ca

Site web www.bacsplus.ca

29 de 83