La Table de concertation sur le recyclage des matières organiques commence ses travaux

Juillet 2012

En lien avec le bannissement annoncé de l’élimination des matières organiques d’ici 2020, la Table de concertation sur le recyclage des matières organiques commence ses travaux. Des représentants des secteurs commerciaux, industriels, institutionnels ainsi que des municipalités siègeront aux différents comités de travail. Les enjeux prioritaires de la Table concernent notamment : 1-L’acceptabilité. 2-Le tri (multilogements et ICI). 3- L’implantation de la collecte et le transport. 4- Les débouchés. 5- La recherche et le développement.

Il est difficile de concilier les objectifs et les préoccupations de l’industrie et du monde municipal. L’ampleur du mandat et les courts délais de l’échéancier proposé sont également préoccupants. Après quelques rencontres en comité, l’efficacité de la démarche ne nous semble pas du tout évidente. Un des points en litige est le fait que, bien que l’on demande aux entreprises de planifier la gestion de leurs matières organiques, une fois des processus implantés et fort probablement des contrats de service de collecte signés, rien n’empêcherait une municipalité de réquisitionner les matières sur son territoire pour permettre à son projet municipal de profiter d’un volume de matières additionnelles et ainsi diminuer ses coûts d’opération. Nous croyons que cette question devrait d’abord être clarifiée. Est-ce à la ville de gérer les matières ou bien à chaque entreprise? Sans cette réponse, il ne serait pas vraiment judicieux de s’investir!

10 de 12