Le plan de travail de l’étude sur les systèmes de collecte sélective et de consignation prend forme

Mars 2013

L’A.D.A. a acheminé ses commentaires sur le plan de travail de l’étude comparative sur les systèmes de collecte sélective et de consignation. Ce plan comporte une mise en contexte ainsi que l’objectif et la portée de l’étude comparative et décrit les étapes de réalisation, dont les différents livrables, la structure et le contenu envisagés. Les périodes pour l’appel d’offres, la réalisation et la consultation des acteurs pour chaque livrable sont illustrées par un échéancier. Enfin, celui-ci contient une liste de critères d’évaluation d’ordres économique, social et environnemental ainsi qu’une liste de paramètres méthodologiques qui devront être pris en compte dans l’analyse comparative.

La consigne et la collecte sélective sont des vases communicants qui se nuisent mutuellement. Pour l’A.D.A., le statu quo ne permet pas à la collecte universelle des matières d’atteindre son plein potentiel. En 2013, les Québécois sont prêts pour une gestion plus efficiente des matières résiduelles. La consigne publique était nécessaire en 1984, alors qu’il n’existait aucune autre façon de récupérer les contenants. Aujourd’hui, la collecte sélective peut recueillir efficacement des contenants à remplissage unique. Alors que le bac de recyclage est disponible dans 99 % des ménages, nul doute que l’approche de gestion en silo des matières recyclables est dépassée.  Bien que l’A.D.A. soit persuadée qu’il serait préférable de transférer le recyclage des contenants à remplissage unique dans la collecte sélective, les détaillants entendent néanmoins continuer à collaborer avec les brasseurs de bière, comme ils le font depuis plus de 50 ans, pour la récupération des contenants à remplissage multiple de bière (bouteilles brunes). De toute façon, les consommateurs savent faire une différence entre les bouteilles brunes de bière et tous les autres formats à remplissage unique consignés actuellement en vigueur. Avec un taux de récupération de *95 %, la bouteille brune de bière a de loin un taux supérieur aux autres formats de contenants consignés.

*Étude confidentielle qui n’a jamais été rendue publique.

35 de 82