Abandon de l’étude portant sur les coûts de manutention des CRU

Octobre 2014

Dans le cadre des négociations des ententes sur la consigne publique, une firme a été mandatée par Recyc-Québec pour faire l’analyse des coûts réels chez les détaillants alimentaires. Alors que la firme déposait son rapport préliminaire au début septembre, Recyc-Québec a décidé d’annuler son contrat suite à l’opposition manifestée par les brasseurs et embouteilleurs pour des questions méthodologiques. Près de deux mois plus tard, rien ne semble avoir bougé!

Peu importe la façon de la récupérer, chez les détaillants ou dans d’hypothétiques centres de dépôt, de nos jours, la consigne coûte éminemment plus cher que les 0,02 $ de manutention dévolus aux détaillants depuis 1984. Il nous apparaît donc incontournable que Recyc-Québec relance dès que possible le processus d’analyse des frais de gestion de la consigne. Il nous semble tout aussi crucial d’analyser les importants flux monétaires nécessaires pour tenir à flot les centres de dépôt des autres juridictions qui font fantasmer de plus en plus de groupes qui y voient une alternative miracle pour récupérer nos contenants au Québec.

41 de 81