Collecte sélective : misons sur la qualité

Août 2018

Ces derniers mois, la collecte sélective a fait les manchettes après que la Chine a décidé de ne plus accepter les matières résiduelles de plusieurs pays. Les prix des matières résiduelles se sont effondrés sur les marchés mondiaux, créant des tensions importantes sur le marché québécois. Plusieurs centres de tri ont alors affirmé ne pas être en mesure de poursuivre la gestion des matières résiduelles.

Le 30 mai, la ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte aux Changements climatiques, Mme Isabelle Melançon, a organisé une journée d’échanges sur la collecte sélective, en présence des différents acteurs et associations impliqués. Recyc-Québec, Éco-Entreprises Québec, les centres de tri, les fabricants, les recycleurs et plusieurs associations, comme l’ADA, l’ARQ et le CCCD, étaient réunis pour discuter d’une sortie de crise.

À l’issue de la journée, les participants ont reconnu que le statu quo n’était plus possible et qu’il était indispensable de miser sur la qualité de la récupération et du recyclage des matières. Ravie de l’exercice, la ministre Melançon a rappelé le rôle essentiel joué par Recyc-Québec dans la promotion des bonnes habitudes des Québécois, qui se démarquent avantageusement en matière de récupération et de recyclage (81 kg/hab) par rapport à la moyenne d’autres provinces canadiennes. Réaffirmant son désir de miser sur la qualité, la ministre a réitéré sa volonté de favoriser l’économie circulaire à l’échelle planétaire car il y a, « urgence d’agir ».

Plusieurs voix se sont élevées pour affirmer que cette crise du recyclage était le reflet de l’échec de la collecte sélective. Certains groupes ont saisi l’occasion pour promouvoir une extension de la consigne sur plusieurs tribunes. L’idée est simple et peut paraître comme la solution idéale au premier abord. Toutefois, nous les invitons à venir trier des contenants dans nos commerces une seule journée afin de constater que la consigne du verre, du papier, du plastique et du métal est une jolie utopie pour tous ceux qui n’ont pas à l’opérer.

80 de 81