Tournée de commerces : sud de la Californie

Mai 2019

De passage en Californie pour le congrès de la National Grocers Association, il allait de soi d’en profiter pour se familiariser avec les commerces de la région. Dans la grande région de San Diego, la compétition ne manque pas, vous y trouvez de nombreux Vons (Albertsons), Albertsons, Ralphs (Krugers), Smart & Final, Costco, Sprouts, Trader Joe’s (propriété de la famille Albretch également propriétaire du hard discounter Aldi), Whole Foods (Amazon) et bien sûr de nombreux Walmart et Walmart Neighborhood Market. Il y a aussi une multitude de 7-eleven qui offrent évidemment tout ce que l’on retrouve dans un dépanneur américain typique, mais l’emphase sur le prêt-à-manger y est indéniable. La tendance ne se dément pas, peu importe l’heure du jour les clients ressortent plus souvent qu’autrement du dépanneur ou de l’épicerie avec un lunch sur le pouce prêt à vaquer à leurs occupations en moins de deux. Il appert qu’un bon détaillant en Californie doit être toujours en mode solution pour ses clients.

Plusieurs de ces chaînes se retrouvant également sur la côte
Est et même au Canada, vous avez donc possiblement déjà eu l’occasion de vous
familiariser avec quelques-uns de ces concepts. Nous avons donc décidé de
tourner notre attention sur quelques commerces que l’on ne retrouve que dans ce
coin des États-Unis. Ainsi, voici ce que nous avons visité du nord au
sud :

  • Cardiff Seaside Market, Cardiff

seasidemarket.com  

Cette épicerie unique est bâtie sur mesure pour répondre aux attentes les plus élevées des habitants de cette petite communauté de bord de mer. Les comptoirs débordent de produits frais et les allées sont lumineuses même si les étagères sont très élevées. La qualité de la sélection de vin, bière et spiritueux est relevée tout comme la présentation. Les comptoirs de service débordent de pièces de viandes, poissons et fruits de mer alléchants. Les repas, offerts dans une grande variété, peuvent même être commandées en ligne. Lors de notre visite il y avait une tente à l’extérieur, on y servait des « Cardiff Crack Sandwiches » (rôti de bœuf BBQ) qui ont permis à de nombreux passants de se sustenter au soleil aux abords du commerce. Le Cardiff Seaside Market ayant atteint un statut d’institution, on peut s’y acheter des souvenir (chandails, casquette, glacière, etc.) à l’effigie du commerce.

  • Gelson’s Market, Del Mar

gelsons.com

Chaîne régionale de supermarché comptant 27 magasins reconnus pour la qualité de leurs produits et le service offert à la clientèle. Dans l’entrée, on annonce aux clients que cette semaine 803 items locaux et 1502 items certifiés biologiques sont rendus disponibles. Puis, on arrive face à un bar à jus et smoothies, à quelques pas de là il y a une section restaurant bar où l’on peut simplement prendre un verre ou encore déguster des sushis frais du comptoir adjacent. On retrouve également plusieurs ilots où l’on peut tester des produits avant de les acheter en vrac. La sélection de vins et alcools est littéralement immense. Le chef de renommée internationale Wolfgang Puck co-signe la section « Kitchen Counter » qui offre une foule de plats préparés.

  • 99 Ranch Market, San Diego

99ranch.com

Chaîne de 50 supermarchés, d’abord en Californie, mais aujourd’hui en expansion un peu partout aux États-Unis. Fait à noter, les propriétaires étaient partenaires dans l’entreprise canadienne T & T Supermarket aujourd’hui propriété de Loblaws. Le commerce visité mise évidemment sur de nombreuses spécialités recherchées par les clients des différentes communautés asiatiques tant dans les rayons fruits et légumes, qu’à l’épicerie ou au déli qui propose par exemple du canard roti Cantonais (huo ya) ou encore du porc BBQ (Char siu). Différents poissons et fruits de mer sont offerts entiers ou encore dans un vivier, prêts à être apprêtés sur place par l’un des nombreux poissonniers. Les bas prix de nombreux items, notamment pour les fruits et légumes semblent attirer l’attention bien au-delà des communautés asiatiques.

  • Barons Market, San Diego

baronsmarket.com

Le fondateur de Barons Market voulait créer une épicerie où l’on pouvait combiner une expérience complète d’épicerie, à bon prix, mais en ne prenant pas plus de 10 à 15 min. En effet, on constate être dans un commerce aux dimensions plus restreintes, mais l’offre y est attrayante, variée et les prix sont compétitifs. Des affiches clament que leurs produits sont généralement de 25-35 % moins chers que dans un supermarché traditionnel. Ne cherchez pas d’affiches de rabais, il n’y en a pas. Les allées du centre du magasin sont basses ce qui offre un espace aéré. Hormis des portes de réfrigéré et congelé aux extrémités, les produits frais se retrouvent dans un long tombeau qui traverse le centre du magasin. Il y a aussi plusieurs îlots de vrac et de prêt-à-cuisiner. Il y a aujourd’hui sept Barons Market en opération; deux nouvelles adresses s’ajouteront au printemps.

  • Ocean Beach People’s Organic Food
    Market, San Diego

obpeoplesfood.coop

Coopérative de travail fondée en 1971 par une poignée d’idéalistes de la Côte-Ouest qui, il faut le dire, avaient bien identifié les grands enjeux de notre temps : santé, lutte à la pollution, bien-être animal, redonner à la communauté. Le commerce actuel ouvert en 2002 est fait de matériaux recyclés ou durables, il compte des panneaux solaires sur le toit. L’aménagement est un peu bigarré, mais accueillant et chaleureux. Au niveau des produits, les fruits et légumes exclusivement biologiques et les aliments secs en vrac prennent à eux seul pratiquement la moitié de la surface de vente. Il y a du personnel partout. Le deli établi sur la mezzanine, et bondé lors de notre visite, se targue d’avoir gagné plusieurs prix pour son offre de restauration.

  • Food Bowl Market & Deli, San
    Diego

foodbowl.market

Petite épicerie au cœur du quartier South Park, un secteur résidentiel reconnu pour ses restaurants et bars huppés. Ce n’est pas un commerce haut de gamme, mais plutôt un endroit où l’on peut trouver de tout près de la maison sans file d’attente. Le commerce compte sur un beau comptoir de boucherie, une sélection importante de bières, vins et spiritueux, mais surtout une abondante sélection de fruits et légumes biologiques. Les communications du commerce sont principalement axées sur le comptoir deli qui semble avoir une place centrale, on y prépare des sandwichs, salades et autres plats préparés. Bref, un commerce qui s’efforce de bien répondre aux besoins quotidien de sa clientèle de South Park.

  • Jimbo’s…Naturally!, San Diego

jimbos.com  

Entreprise fondée en 1984 par Jim Someck, un ancien employé du Ocean Beach People’s Organic Food Market.  Il y a aujourd’hui cinq Jimbo’s dans la grande region de San Diego. Le magasin visité se retrouve dans un centre commercial en plein cœur de la ville de San Diego. Le focus est mis principalement sur les produits biologiques, sans OGM et locaux. À cet effet, Jimbo’s a lancé une campagne maison « Support San Diego » où l’on invite les clients à rechercher le logo dans les différents départements du magasin pour repérer les produits du coin. Les fruits et légumes se retrouvent au fond du magasin alors que tout l’espace dans l’entrée est réservé exclusivement à des comptoirs de service et grands îlots de prêt-à-manger. Le commerce offre différentes présentations et formations sur l’alimentation et le bien-être dans la salle qui sert également d’aire de restauration.

66 de 69