Portrait de détaillant : Alexandre Cusson

Juillet 2019

NÉ DEDANS, ET POURTANT… UN PARCOURS ATYPIQUE
Alexandre Cusson a pris les rênes de l’entreprise familiale William J. Walter Saucissier en 2011. À l’époque, son père était le dernier des trois fondateurs encore actif. Pour lui, le moment était venu de passer à autre chose : « soit il vendait l’entreprise, soit je la prenais en main », nous dit Alexandre. Après réflexion et une prise de perspective, la décision s’est imposée d’elle-même. En effet, Alexandre baigne dans ce milieu depuis son plus jeune âge, travaillant l’été dans l’entreprise pendant de nombreuses années, y compris durant ses études à HEC Montréal. L’intégration s’est ainsi faite tout naturellement pour le jeune homme. Ayant plus d’une carte en main, Alexandre a connu de nombreuses expériences avant de commencer chez William J. Walter Saucissier. En effet, durant une belle carrière de douze ans dans le domaine de la consultation en implantation de systèmes et en production d’événements, il a travaillé au Cirque du Soleil et à Spectra, maître d’oeuvre du Festival de Jazz de Montréal et des Francofolies. Des années très formatrices pour le jeune homme… qui l’ont même amené à travailler sur un spectacle de Michael Jackson à Prague! « Toutes ces expériences m’ont procuré un bagage suffisant pour prendre l’entreprise avec confiance. » relate-t-il avec fierté.

UN FONCTIONNEMENT ET UNE VISION UNIQUES DANS LE MONDE DE LA FRANCHISE
Cette entreprise familiale est plutôt singulière dans son fonctionnement. « Notre force, ce sont nos propriétaires franchisés qui sont porteurs de la bannière. » Une vision consistant à « encourager l’entrepreneuriat, avoir des propriétaires investis dans leur commerce », comme nous le déclare Alexandre, William J. Walter Saucissier est certainement aux antipodes de franchises plus traditionnelles comme McDonald ou Tim Horton. De son avis, l’expérience des 33 dernières années lui donne raison de continuer en ce sens, et il a bien raison, il faut savoir écouter ce que nous dicte notre intuition. Selon Alexandre Cusson, trois conditions sont indispensables pour exercer ce métier : vendre un produit de qualité, savoir encourager l’entrepreneuriat et faire en sorte que les partenaires soient satisfaits de leurs échanges.

UN AVENIR CLAIR
Le propriétaire de William J. Walter Saucissier entrevoit l’avenir avec enthousiasme, même s’il ne sait pas si l’entreprise restera dans le giron familial, car c’est aux enfants de choisir leur propre chemin. Concernant le commerce, il souhaite continuer à diversifier ses offres de produits, uniques, nous dit-il. Son objectif : renforcer son image de marque et être encore davantage reconnu comme une destination locale de spécialité alimentaire, qui sait s’adapter à toutes les communautés vivant dans les quartiers où il est installé. Pour Alexandre, la clé du succès des commerces de proximité spécialisés passe par un service personnalisé de grande qualité par la construction d’une relation unique avec les clients grâce à une connaissance fine de leurs habitudes d’achat. Comme il le rappelle à juste titre en fin d’entretien : « Dans ce monde de commercialisation Internet, les relations humaines restent un besoin primaire pour l’humain. En tant que détaillants alimentaires, nous sommes dans une position privilégiée pour donner de l’amour. »

Pour découvrir le monde d’Alexandre, rendez-vous sur williamjwalter.com

2 de 3