Camionnage : la ville de Montréal veut agir

Octobre 2018

Chantiers de construction, congestion, manque de places de stationnement, amendes : circuler à Montréal est un cauchemar pour beaucoup d’entre nous. L’ADA travaille sur cet enjeu puisqu’un grand nombre de détaillants propriétaires et de fournisseurs sont excédés par les difficultés grandissantes de faire des affaires à Montréal.  De plus, le commerce en ligne engendre une multiplication des livraisons auprès des particuliers et des commerçants. Après des années d’inaction, la frustration est à son comble et le statu quo n’est plus possible. C’est pourquoi l’administration Plante a décidé de confier à Jalon MTL, un organisme sans but lucratif indépendant de la Ville, un mandat de consultation sur l’avenir du camionnage à Montréal.

Le 19 septembre, l’ADA a participé au dernier atelier de travail organisé par Jalon MTL, lequel a consulté un vaste éventail d’organisations. Lors de l’activité, Jalon MTL a testé plusieurs pistes de solutions à court, moyen et long terme. L’objectif de la démarche est avant tout de réduire la congestion à Montréal et de faciliter la vie des commerçants.

Rappelons que l’augmentation des livraisons coûte très cher et cause bien des désagréments à l’ensemble de la population. Jalon MTL présentera ses recommandations à la fin du mois d’octobre, et la Ville devrait prendre une décision vers la fin de 2018 ou au début de 2019 quant à la mise en place de projets pilotes ou la révision de certaines dispositions de la réglementation existante.

L’ADA continuera de suivre ce dossier de près et d’encourager l’extension des heures de livraison, une solution rapide et efficace plébiscitée par la plupart de nos membres.

51 de 52