Bientôt un salaire minimum à 15 $ ?

Avril 2016

À compter du 1er mai prochain, le salaire minimum sera de 10,75 $ de l’heure. Il s’agit d’une hausse de 20 ¢ par rapport à l’année 2015. Cette mesure affectera la masse salariale des 8000 détaillants en alimentation employant bon nombre des 260 000 Québécois travaillant au salaire minimum.

Bien que le salaire minimum ne cesse d’augmenter année après année, les hausses ne semblent pas assez importantes aux yeux de la Fédération des travailleurs du Québec (FTQ). En effet, la FTQ a annoncé en début d’année qu’une de ses campagnes principales en 2016 tentera justement de convaincre le gouvernement de hausser le salaire minimum à 15 $ de l’heure!

Que la FTQ propose une telle mesure n’a rien de surprenant. Par contre, dans le contexte actuel, nous doutons qu’elle puisse être mise en place dans le secteur du détail alimentaire. Personne n’est contre la vertu et, règle générale, tous les détaillants souhaitent offrir les meilleures conditions de travail possible à leurs employés. En d’autres mots, s’ils le pouvaient, ils le feraient.

Toutefois, les attentes des consommateurs concernant les prix des aliments, les faibles marges de profit et la concurrence féroce obligent les détaillants à opérer leur magasin à faibles coûts. En quelque sorte, opérer un magasin d’alimentation, c’est comme pratiquer le métier d’équilibriste… sans filet de sécurité!

2 de 9