Walmart n’aura pas le droit de vendre de l’alcool dans ses Supercentres au Québec

Avril 2013

La Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ) a tranché : Walmart n’aura pas le droit de vendre de l’alcool dans ses « supercentres » au Québec. Walmart souhaitait opérer des dépanneurs, nommés « La Réserve », avec entrée commune dans ses établissements déjà en place. Cette stratégie est plutôt ingénieuse, mais heureusement la RACJ a compris que cette diversion servait uniquement à obtenir un permis de vente d’alcool réservé aux épiceries.

Pour obtenir un tel permis, qui aurait autorisé la multinationale à faire son entrée dans le marché des boissons alcooliques au Québec, Walmart devait démontrer que son offre alimentaire correspond à 51 % de sa superficie de vente. Évidemment, les « supercentres » en question ne remplissaient pas cette exigence, mais Walmart affirmait que les dépanneurs « La Réserve », quant à eux, respecteraient cette condition. L’A.D.A. salue la décision de la RACJ dans ce dossier. Autoriser la vente d’alcool dans la forme proposée par Walmart aurait créé un précédent néfaste pour l’Industrie. Au final, les règles doivent être les mêmes pour tous, qu’il s’agisse d’une multinationale ou d’un petit détaillant indépendant.

17 de 37