Rappel de 34 boissons alcoolisées : obligations des détaillants détenteurs d’un permis d’alcool

Décembre 2017

Le 20 novembre, la Régie des Alcools, des Courses et des Jeux du Québec (RACJ) a demandé à Cidrerie Solar qui embouteille les boissons pour Blue Spike de procéder à un rappel de toutes les boissons commercialisées sous les marques Baron, Moho, Four Loko, Octane et Seagram. Selon le communiqué de la RACJ daté du 12 décembre, il est interdit aux titulaires de permis d’alcool de vendre des boissons dont l’alcool ne provient pas de la fermentation de la matière première. Le 19 décembre, l’entreprise Solar s’est mise sous la protection de la loi sur la faillite, ce qui n’invalide pas le rappel des produits. La RACJ suit la situation de près puisque plusieurs plaintes de détaillants ont affirmé avoir reçu des messages contradictoires de la part de Solar et de Blue Spike.

Rappelons qu’en cas d’inspection, la RACJ peut sanctionner un détaillant qui n’aurait pas retiré les produits des tablettes puisque le détenteur du permis est responsable de la commercialisation des produits. Les détaillants ont l’obligation légale de se conformer au rappel des produits retirés de la vente. En attendant la récupération des produits incriminés, les produits doivent être entreposés dans un endroit non accessible à la clientèle avec une consigne claire aux employés concernant l’interdiction de les vendre.

En date du 21 décembre, les corps policiers ont été avisés par la RACJ du rappel de ces 34 produits et procèdent actuellement à des inspections pour garantir le respect de la loi.

racj-thumbnail

32 de 32