Québec : Le seuil maximal d’alcool pouvant se retrouver dans une bière est fixé à 11,9 %

Mars 2009

Répétant l’erreur du gouvernement fédéral, le ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation (MDEIE) dépose un projet de règlement sur les boissons alcooliques composées de bière largement favorable aux distillateurs et à la SAQ. Le seuil maximal d’alcool pouvant se retrouver dans une bière est fixé au niveau arbitraire de 11,9 %. Le MDEIE explique vouloir « donner la bonne information au consommateur » en éliminant les références à un nom de spiritueux dans les alcomalts disponibles en épicerie. L’A.D.A. et d’autres groupes répondent qu’il aurait très bien pu le faire en interdisant simplement de telles références sur l’étiquetage. Pire encore, l’apparition de la catégorie « mélange à la bière » risque également d’amalgamer plusieurs vraies bières.

4 de 37