L’émission L’Épicerie déconstruit le mythe de la piquette dans les dépanneurs et épiceries.

Mars 2012

L’A.D.A. se réjouit de voir un reportage de l’émission L’Épicerie qui déconstruit le mythe voulant qu’on retrouve uniquement de la piquette dans les dépanneurs et les épiceries. Avec près de 300 variétés de vins dont le prix moyen oscille entre 8 $ et 14 $, force est d’admettre que les détaillants ont fait du chemin depuis 1978 (année d’apparition des vins en épicerie).

Tout comme le chroniqueur Jean Aubry (journal Le Devoir), nous trouvons ridicule de priver les consommateurs de l’information concernant le nom des cépages et la provenance régionale des vins vendus en épicerie. Cette disposition contenue dans le règlement, imposé à tous les titulaires de permis d’épicerie, ne tient pas compte du fait que, au fil du temps, les consommateurs sont de plus en plus épicuriens, comme le rappelait Martin Ruel (oenologue et propriétaire de trois IGA à Drummondville). L’A.D.A. se désole de constater que les clients en épicerie ne puissent pas bénéficier de cette information.

24 de 89