De l’oxygène pour les microdistilleries du Québec

Juillet 2019

Bien que nous n’ayons pas le droit de vendre leurs produits dans nos commerces, nous saluons cette belle annonce qui donnera de l’oxygène aux microdistilleries. Le gouvernement a exigé une baisse des profits que fait la Société des alcools du Québec (SAQ) sur les ventes de spiritueux effectuées à l’extérieur des succursales de la société d’État.à

Par communiqué, la SAQ a annoncé qu’elle abaissait sa majoration à 52,1 %. Le prix des produits vendus sur le lieu de production demeurera le même, mais la marge des producteurs sera sensiblement majorée. Pour Jean- François Cloutier, président de l’Association des micro-distillateurs du Québec (AMDQ) et copropriétaire de la Distillerie du St.Laurent, il reste du chemin à faire. Par exemple, au Nouveau-Brunswick la société d’État ne perçoit aucune majoration pour la « vente sur place »!

15 de 15