Denrées alimentaires : le programme de récupération en supermarchés est étendu à tout le Qc

Mars 2017

Le réseau des Banques Alimentaires du Québec (BAQ) a confirmé l’élargissement de son Programme de récupération en supermarchés (PRS) à l’ensemble de la province. Ce programme permet non seulement de réduire le gaspillage alimentaire, mais aussi de donner à manger à plus de Québécois qui ont faim. Plusieurs de nos membres (petits et grands) ont participé au projet-pilote de ce programme ayant permis de récupérer 2,5 M kg de denrées, dont la valeur marchande est de près de 20 M $. Nous sommes très satisfaits des résultats : ils sont au-delà de nos espérances.

Les détaillants propriétaires d’un peu partout au Québec ont toujours soutenu les organismes qui leur demandent de l’aide, que ce soit en soutien financier ou encore en denrées, mais souvent ces dons sont ponctuels et en fonction des capacités des organismes sur le terrain. Les mets préparés et les protéines de viandes sont les denrées dont les banques alimentaires ont le plus besoin et la contribution des détaillants en alimentation est essentielle à cet effet.

Les détaillants en alimentation sont prêts à donner, mais comme ils travaillent avec des denrées périssables dans un contexte normé et sous pression, il faut que les organismes aient les capacités techniques pour pouvoir récupérer le maximum de denrées aussi régulièrement que possible. En ce sens, la pérennité et l’expansion du programme de récupération en supermarchés dépendaient de la capacité des organismes à s’équiper.

L’annonce des Banques alimentaires du Québec confirme que la collaboration entre les détaillants en alimentation et les organismes de partout au Québec entrera dans une nouvelle ère. Le déploiement à grande échelle portera le nombre de magasins participants à 611 et permettra de récupérer en moyenne 8 M kg de denrées annuellement.

12 de 12