Boeuf Québec est né!

Mars 2017

Vous en avez certainement entendu parler, la Société des parcs d’engraissement du Québec (SPEQ) lançait récemment « Boeuf Québec » en collaboration avec le distributeur Colabor. De l’aveu même de Jean-Sébastien Gascon, directeur général de la SPEQ, ils n’ont pas eu le temps de finaliser tous les partenariats souhaités puisque la demande est venue beaucoup plus rapidement que prévu. En effet, La Cage – Brasserie sportive offre « Boeuf Québec » au menu de ses 46 établissements depuis le 20 mars 2017. Une soixantaine de restaurants et de boucheries ont également emboîté le pas. Des chefs comme David McMillan du Joe Beef sont déjà de fiers ambassadeurs de l’emblème.

C’est quoi « Boeuf Québec »?
La viande vient d’un boeuf qui a été élevé au moins 100 jours au Québec et qui est abattu à l’abattoir Forget de Terrebonne. Tous les produits respectent des standards de qualité et de bien-être animal. Pour le moment, la priorité est de peaufiner le processus d’approvisionnement pour suffire à la demande. La distribution auprès des grandes chaînes de détail sera adressée, mais pas tout de suite.

L’emblème « Boeuf Québec » ne garantit pas, pour le moment, que toutes les bêtes sont 100 % québécoises (nées, élevées et abattues au Québec), mais c’est l’objectif derrière la démarche des instigateurs. Actuellement, la majorité des bêtes dans le programme sont nées au Québec et il y a une réelle volonté à ce que cette proportion augmente, avec l’ambition, qu’un jour, toutes les bêtes soient nées au Québec. D’ailleurs, les Producteurs de bovins du Québec (PBQ) se joignent aux autres partenaires du projet.

Pour le moment, « Boeuf Québec » fera son apparition sur les étals de boucheries et les menus de restaurant, mais on ne cache pas l’ambition de développer une appellation réservée. Qui sait, peut-être que dans quelques années une indication géographique de provenance (IGP) « Boeuf Québec » trônera fièrement sur les rayons de votre détaillant favori? À l’ADA, nous le souhaitons. Nous souhaitons surtout que ce projet de valorisation de la filière bovine réussisse là où trop de projets similaires ont malheureusement échoué.

Pour plus de détails sur « Boeuf Québec »,
visitez : www.boeufquebec.org

29 de 29