Amazon se lance dans la distribution alimentaire

Septembre 2015

Le géant de la vente en ligne, Amazon, a beaucoup fait parler de lui en septembre dernier alors qu’il a testé la vente en ligne de produits alimentaires frais. Plusieurs se demandaient si les poids lourds de l’industrie alimentaire traditionnelle allaient être affectés par l’arrivée d’Amazon dans ce créneau. Au final, l’effet demeure mitigé.

Pour l’instant, le service est seulement accessible dans quelques grandes villes américaines et européennes. Annoncé en grande pompe, Amazon faisait état de 34 000 produits disponibles dans leur nouvelle section de produits de type épicerie et boissons. Cela peut sembler considérable, sauf qu’il semblerait que l’offre soit similaire d’un distributeur à l’autre. Ainsi, une fois les redondances éliminées, il y aurait plutôt 3 500 items uniques.

Autre aspect ayant été critiqué par les internautes, il semble que les prix proposés ne soient pas concurrentiels par rapport au prix qu’il est possible d’obtenir chez les marchands traditionnels ayant pignon sur rue. Par exemple, des conserves de thon en paquet de six offertes sur Amazon en France par un revendeur de l’Angleterre étaient offertes 4 fois plus chères qu’il est possible de s’en procurer localement. Bref, il semble que l’arrivée d’Amazon dans la distribution alimentaire ne réponde pas aux attentes des consommateurs… pour l’instant.

112 de 161